Bienvenue sur MichaelMurrayGuitar.com
English Deutsch Русский Türkçe 中文      

Ma méthode d’enseignement

Je crois que ce qui importe le plus pour le guitariste commençant c’est une technique solide. L’enseignement de la technique consiste avant tout à montrer à quelqu’un comment jouer d’un instrument. Bien qu’il semble aller de soi que cela soit la première chose à enseigner à un étudiant, il est étonnant de constater qu’un grand nombre de professeurs escamotent totalement l’apprentissage technique. Ils prennent plutôt une approche d’enseignement qui met exclusivement l’accent sur « jouer pour apprendre à jouer », c’est-à-dire ils montrent des chansons dès le début, sans avoir enseigné les habiletés sous-jacentes nécessaires pour jouer cette musique convenablement. À l’occasion un professeur se retrouve devant un étudiant doué dont la formation n’est pas trop compromise par cette méthode (ou absence de méthode), mais la majorité des étudiants finissent par acquérir des mauvaises habitudes d’exécution. Celles-ci inévitablement deviendront des obstacles lorsque l’étudiant commencera à jouer de la musique plus difficile. La frustration vécue par des étudiants qui se retrouvent avec une technique déficiente peut les conduire à abandonner l’instrument puisque ce sera toujours au prix d’efforts démesurés qu’ils arriveront à jouer de la musique qu’il est agréable d’entendre. Les étudiants en arrivent à remettre en question leurs propres aptitudes alors que plus souvent qu’autrement c’est l’enseignement inadéquat qui est à la source de leur déficience.

Lorsque les guitaristes développent une mauvaise technique ils doivent normalement se résigner à entreprendre une formation corrective, c’est-à-dire, jusqu’à un certain point, réapprendre à jouer de la guitare en vue de retrouver le chemin du progrès. Encore que nécessaire, il est beaucoup plus fastidieux de s’adonner à l’exécution d’exercices techniques de base lorsque vous jouez d’un instrument depuis un certain temps déjà qu’en tout début d’apprentissage. En d’autres mots, il est de loin préférable d’apprendre à jouer de la guitare correctement dès le contact initial avec l’instrument que d’être formé inadéquatement et de se voir dans l’obligation de réapprendre.

Par conséquent, mon approche consiste à enseigner des techniques sous-jacentes d’abord pour ensuite choisir avec soin les chansons dont l’exécution fait justement appel à ces techniques nouvellement acquises et non à d’autres habiletés que l’étudiant n’a pas encore maîtrisées. Évidemment les étudiants se lasseraient de ne répéter que des exercices techniques. J’essaie donc de maintenir un équilibre entre l’apprentissage technique et l’exécution de chansons où l’étudiant met à profit son nouveau savoir-faire. Par exemple, j’enseigne la gamme pentatonique assez tôt dans l’apprentissage puisque cette gamme est utile pour développer à la fois une bonne position de la main gauche et à jouer une musique d’écoute agréable. Grâce à cette gamme les étudiants peuvent créer des solos improvisés sur des chansons de blues ou de rock jouées par un autre guitariste, ou à partir d’un CD ou d’un site web. De cette manière ils font de la musique et s’amusent tout en développant la dextérité de leur main gauche.

Différents styles de musique exigent différents niveaux de technique, mais la technique sous-jacente de la guitare demeure la même. Beaucoup de chansons rock ou pop ne sont pas très difficiles et se jouent sans recourir à une technique élaborée. C’est pourquoi de moins bons musiciens peuvent tout de même arriver à jouer une pareille musique. En fait, beaucoup de musiciens qui se produisent dans des groupes jouent avec une technique médiocre et ne sont pas des interprètes particulièrement habiles. Ainsi de tels musiciens sont confrontés à des difficultés majeures dès qu’ils tentent de jouer des pièces plus ardues sur le plan technique, comme un morceau de Bach, un jazz standard ou une chanson rock d’un cachet plus recherchée et qui nécessite un certain degré de compétence musicale. Mon but est de développer la technique de mon étudiant de telle sorte qu’il pourra jouer n’importe quel style de musique, à tous les niveaux de difficulté. Plusieurs étudiants commencent en voulant apprendre à jouer des chansons pop se résumant à quelques accords élémentaires, mais peu à peu ils aspirent à faire une musique qui présente de nouveaux défis une fois qu’ils ont réussi à exécuter le répertoire plus simple du début. Un apprentissage technique solide donne donc à l’étudiant une fondation sur laquelle il peut construire et lui permet d’apprendre avec succès une musique d’une sophistication grandissante.