Bienvenue sur MichaelMurrayGuitar.com
English Deutsch Русский Türkçe 中文      

Les types de guitare

Les guitares acoustiques

Les guitares acoustiques sont des instruments qui produisent leur propre son, c’est-à-dire qu’aucun amplificateur ou autre appareil n’est requis pour en jouer. Une aura de magie entoure un instrument acoustique, sans doute attribuable au fait que vous produisez le son directement, sans que rien ne s’interpose entre vous et l’instrument. L’avantage de la guitare acoustique est la pure beauté du son produit acoustiquement, et le fait que l’instrument se suffit à lui-même. Autrement dit vous n’avez pas à acheter un amplificateur et l’apporter avec vous partout où vous voulez vous produire. Bien qu’il soit possible de pincer les cordes d’une guitare électrique, ce style d’interprétation se prête mieux aux guitares acoustiques, et plus particulièrement aux cordes de nylon de la guitare classique. Certaines guitares acoustiques sont munies de micros (pick-up) qui permettent leur amplification. En combinaison avec un amplificateur, ceci permet de jouer une guitare acoustique à des volumes plus élevés et de modifier le son grâce à des effets spéciaux. Cependant la guitare gardera un son acoustique, de telle sorte que si vous désirez un son heavy metal vous ne pouvez pas épargner en achetant une guitare acoustique munie d’un micro: il vous faudra une vraie guitare électrique. Les deux principaux types de guitares acoustiques sont la guitare classique et la guitare à cordes métalliques, c’est-à-dire la guitare sèche.

Guitare classique

Classical Guitar

Guitare pour enfant réduit de moitié

Children's Guitar

La guitare à cordes de nylon est aussi appelée guitare classique parce que l’instrument s’est développé dans la forme qui ressemble à la guitare moderne pendant la période classique, à peu près entre 1730 et 1820. Les guitares sèches et électriques tirent leur origine de la guitare classique. Le fait qu’on l’appelle une guitare classique ne signifie pas qu’on ne peut pas jouer autre chose sur cet instrument que de la musique classique; on peut également s’en servir pour interpréter de la musique pop.

Avant 1890 l’instrument qui est maintenant connu comme la guitare classique était le seul type de guitare, même si on retrouvait des guitares comportant des variations mineures, telle la guitare flamenco. Toutes les guitares étaient montées de trois cordes aiguës (les cordes jouant les notes les plus élevées) fabriquées à partir de la membrane intestinale d’animaux, aussi connue comme les boyaux, et trois cordes de basse (les cordes plus épaisses produisant les graves) fait d’un fil de soie enveloppé de boyau. On a cru incorrectement que ces cordes étaient fabriquées de boyau de chat alors qu’en fait elles étaient faites de la membrane intestinale du mouton ou de la vache et non de boyau de chat. Dans les années 1940, partiellement à cause d’une pénurie de cordes de boyau pendant la guerre, on a expérimenté avec la fabrication de cordes de nylon. Les cordes de nylon se sont avérées moins coûteuses et plus fiables que les cordes de boyau et ont totalement supplantées ces dernières sur la guitare classique. Récemment, d’autres matériaux ont été utilisés pour fabriquer des cordes de guitare classique, mais le nylon demeure la matière la plus commune. La guitare classique moderne utilise trois cordes aiguës de nylon ou de matière synthétique et trois cordes basses avec un noyau de nylon, ou d’une matière synthétique, enveloppé de métal.

Guitare sèche

Steel String Guitar

On a commencé la fabrication des guitares sèches à la fin du 19e siècle. Le nom du fabricant et la date précise qu’est apparue la première guitare sèche sont inconnus, mais quoi qu’il en soit c’est dans les 1890 qu’on commence à les produire plus communément. La guitare sèche a d’abord été produite aux États-Unis suite à la demande de guitaristes voulant davantage de volume pour accompagner des instruments au son plus puissant de la musique populaire américaine. Les cordes de boyau utilisées jusqu’alors était coûteuses, d’une qualité inégale et peu puissantes. En revanche, les cordes métalliques étaient moins chères, offraient un son plus puissant et une qualité plus uniforme. Le ton des cordes métalliques a cependant l’inconvénient d’être moins riche et moins beau et c’est pourquoi les guitaristes classiques ne les ont jamais adoptées; de fait ceux-ci ont continué à employer les cordes de boyau jusqu’au développement des cordes de nylon.

Les deux cordes les plus hautes d’une guitare sèche sont faites d’un simple fil de métal qui est normalement de l’acier, bien que d’autres métaux soient parfois utilisés. Les quatre cordes les plus basses sont composées d’une âme métallique, normalement en acier aussi, autour de laquelle vient s’embobiner un filage métallique de bronze ou de laiton. Donc, les guitares sèches ont quatre cordes qui présentent un filetage métallique alors que les guitares classiques ont trois cordes qui présentent un filetage métallique. Même si l’âme des cordes des guitares classiques et des guitares sèches est différente, ces cordes se ressemblent néanmoins à cause du filetage métallique. La différence des matériaux qui composent les cordes est plus marquée pour les cordes aiguës puisque la guitare classique fait usage de cordes de nylon ou d’une matière synthétique et la guitare sèche de simples cordes métalliques.

Les différences de construction entre une guitare classique et une guitare sèche

Les différences entre la guitare classique et la guitare sèche ne sont pas confinées seulement aux matériaux qui composent les cordes. L’usage d’un différent type de corde et le fait que la guitare sèche devait jouer presque exclusivement de la musique populaire nécessitait quelques changements dans la construction de l’instrument. Des cordes métalliques développent beaucoup plus de tension au niveau du manche et de la caisse de résonance que les cordes de boyau utilisées avant la création de la guitare sèche ou des cordes de nylon ou de matière synthétiques des guitares classiques d’aujourd’hui. Par conséquent, la construction de la guitare devait être modifiée pour supporter cette tension supplémentaire. D’autres modifications on été faites pour produire le type de sonorité requis pour le style de musique à jouer. Parmi ces changements notons que la caisse de résonance a été grossie, les barrages de la table d’harmonie à l’intérieur de la guitare sont devenus plus robustes et une tige de renfort métallique a été introduite dans le manche. Puisque la fonction première de la guitare sèche était de jouer des accords pour accompagner des chanteurs et d’autres instruments, le manche à été rétréci pour permettre de passer d’un accord à un autre plus rapidement et facilement. La guitare classique est conçue pour produire un beau ton, qui permet d’entendre chaque note individuellement, alors que la guitare sèche produit un son plus fort, brillant et nasillard qui rassemble toutes les notes entendues toutes à la fois. Lorsqu’un accord est joué sur une guitare classique l’idéal est d’égrener chaque note de celui-ci, alors qu’une guitare sèche a comme but la production d’un accord dont toutes les notes offrent un son uniforme et homogène.

La guitare électrique

Electric Guitar

Même si la guitare sèche jouait plus fort que la guitare classique, le nombre de musiciens composant un orchestre a aussi augmenté, de telle sorte que les guitaristes continuèrent à rechercher encore plus de volume. Plus particulièrement dans ces grands orchestres de jazz des années 1920 et 1930, avec leurs grosses sections de cuivre, où les guitaristes peinaient à se faire entendre, même en jouant sur des guitares sèches. Avec l’arrivée de l’électricité et l’invention du microphone et de l’amplificateur, on a vu beaucoup d’essais pour amplifier la guitare par des moyens électroniques, par exemple en y attachant des microphones. En 1931, George Beauchamp a produit une guitare qui est généralement considérée comme la première véritable guitare électrique parce qu’elle employait des micros électromagnétiques. Ces micros sont des aimants qui recueillent les vibrations des cordes et les convertissent en signaux électriques, qui peuvent être amplifiés. C’est cette même technologie qui est utilisée par les guitares électriques modernes pour produire un son, bien que cette technologie ait beaucoup progressée depuis 1931.

Le son d’une guitare électrique est produit par un amplificateur et non par la guitare elle-même. Lorsque jouée sans amplificateur la guitare électrique produit tout de même un son, très faible cependant, tout juste assez fort pour être entendu par le guitariste s’il est seul, mais presque inaudible pour un auditoire. Dans une guitare acoustique un son audible est produit par le bois de la guitare qui vibre et qui fait vibrer l’air environnant, plus particulièrement à l’intérieur de la caisse de résonance du corps de la guitare. Au contraire, la guitare électrique produit un son par le truchement d’aimants qui réagissent à la vibration des cordes, de telle sorte que la table d’harmonie de la caisse de résonance fait d’un bois mince n’est plus nécessaire. Par conséquent la majorité des guitares électriques ont des corps pleins et une table sans rosace. La guitare électrique utilise des cordes métalliques dont les vibrations sont faciles à recueillir par les micros magnétiques. Le corps de la guitare à tendance à être plus petit, ce qui est idéal pour jouer debout ou assis. Cependant, puisque le corps de la guitare est de bois plein celle-ci est plus pesante. Notez aussi que du fait que le son n’a pas besoin d’être produit acoustiquement permet aux cordes d’être plus minces, montées moins haut au-dessus du manche et à un niveau de tension moindre. Ces facteurs font en sorte que les cordes de la guitare électrique sont plus faciles à presser que celles des guitares acoustiques, ce qui peut s’avérer un avantage pour les débutants. Les trois cordes les plus aiguës d’une guitare électrique sont faites d’un simple fil métallique, alors que les trois cordes basses ont un filetage métallique; par contraste la guitare sèche présente deux cordes aiguës faites d’un simple fil métallique et quatre cordes avec un filetage métallique.

D’autres types de guitare

Guitare électrique basse

La guitare électrique basse ressemble beaucoup à la guitare électrique, mais avec deux différences majeures. Ce type de guitare compte seulement quatre cordes et celles-ci sont beaucoup plus épaisses et d’un ton plus grave qu’une guitare régulière. Les quatre cordes sont accordées aux mêmes notes que les 4 cordes basses d’une guitare régulière, mais à une octave en-dessous. Ceci rend très facile de passer d’une guitare à l’autre. La technique pour jouer la guitare basse est similaire à celle de la guitare régulière, mais il y a quelques techniques spéciales qui sont utilisées beaucoup plus souvent à la guitare basse. Cependant, bien qu’il soit possible de jouer des accords et des solos sur la guitare basse, le ton grave des cordes fait que ces pratiques sont beaucoup plus usuelles sur une guitare régulière. Pour cette raison il est normalement plus facile pour une personne qui a appris à jouer sur une guitare régulière de passer à la guitare basse que vice versa.

La guitare électrique basse a été développée dans les années 1930, un peu après la création de la guitare électrique. Jusqu’alors la famille de la guitare n’avait pas d’instruments de basse parce que les cordes produisant les notes graves sont épaisses et de faible puissance. Bien qu’il y ait eu des guitares avec des cordes basses supplémentaires ajoutées aux cordes régulières, une guitare avec seulement des cordes basses ne jouait pas assez fort pour être pratique. La partie de la basse jusqu’alors était tenue par la contrebasse, qui appartient à la famille du violon. Une version acoustique de la guitare électrique basse a été développée dans les années 1950, mais parce qu’elle manquait de puissance elle était souvent équipée de micros permettant l’amplification. La basse acoustique est normalement utilisée lorsqu’on joue avec des guitares acoustiques amplifiées puisque sa sonorité ressemble davantage à celle de la guitare acoustique. La guitare électrique basse a presque complètement supplantée la contrebasse dans la musique populaire, mais cette dernière continue d’être jouée dans la musique classique et le jazz.

Guitare à 12 cordes

Beaucoup de confusion entoure la guitare à douze cordes. Techniquement celle-ci compte 12 cordes, mais dans un arrangement de 6 chœurs. Un chœur est un jeu de deux cordes montées tout près l’une de l’autre et dont l’une est la corde bourdon conçue pour étoffer le son. Cette guitare ne compte donc pas 12 cordes accordées à différents tons pour donner un registre plus étendu de notes (une combinaison de la guitare régulière et de la guitare basse, par exemple); elle offre plutôt six jeux de deux cordes. Les deux cordes de chaque jeu sont montées si près l’une de l’autre que lorsqu’on place le doigt sur une note qu’on jouerait sur une guitare régulière, l’autre corde est également pressée. Les cordes rajoutées aux régulières sont normalement minces et faciles à presser. Par conséquent, tout musicien qui peut bien jouer de la guitare régulière peut aussi jouer de la guitare à 12 cordes. L’effet principal de la guitare à 12 cordes c’est que les cordes bourdons de chaque jeu de cordes produisent un son distinctif et unique. Il faut également savoir que la guitare à 12 cordes ne sert pas pour interpréter de la musique classique. Beaucoup de personnes croient à tort qu’étant donné que la guitare classique permet le style de guitare qui soit le plus difficile, cette musique doit nécessairement s’interpréter sur un instrument qui compte beaucoup plus de cordes qu’une guitare régulière. Bien qu’une guitare à 12 cordes ne soit pas plus difficile à jouer qu’une guitare à 6 cordes pour un guitariste d’expérience, le débutant, dont les doigts sont faibles, pourra trouver plus difficile de presser deux cordes plutôt qu’une seule, et c’est pourquoi je recommande qu’on apprenne à jouer sur une guitare à 6 cordes plutôt que la guitare à 12 cordes.

Guitares à 7 et à 8 cordes

Contrairement à la guitare à 12 cordes, les guitares de 7 à 8 cordes ajoutent au registre des tons de la guitare, grâce à l’ajout de cordes basses. Ces guitares ont souvent été jouées par des virtuoses et des compositeurs pour cet instrument pendant la dernière moitié du XIXe siècle tells Mertz, Regondi, Legnani et Coste. De telles guitares sont surtout jouées aujourd’hui par des interprètes qui se spécialisent dans la présentation de la musique de ces compositeurs. Certains interprètes, qui jouent beaucoup de musique écrite pour instruments à clavier, les jouent pour profiter d’un registre plus étendu. L’inconvénient de ces guitares tient au fait que les cordes basses additionnelles pincées intentionnellement émettent un son des plus agréables, mais elles ont tendance à résonner inopportunément en réponse à la vibration des autres cordes. Il faut aussi tenir compte de la dépense associée à l’achat d’une autre guitare pour un répertoire limité et le dérangement d’apporter avec soi deux guitares à un concert lorsqu’on interprète aussi des compositions écrites pour la guitare à 6 cordes. La plupart des guitaristes n’ont pas une guitare à 7 ou à 8 cordes simplement parce qu’ils ne croient pas que cela vaut la peine, puisque 99% du répertoire pour la guitare est écrit pour la guitare à 6 cordes. Il est intéressant de noter que ces guitares ont commencé à devenir populaires avec certains groupes de musique heavy metal qui apprécient le son sourd des cordes les plus graves.

Guitare Flamenco

Cette guitare à cordes de nylon est utilisée surtout pour interpréter la musique flamenco. La guitare flamenco est d’une conception très similaire à la guitare classique, bien qu’un peu plus petite, légère et fabriquée avec d’autres essences de bois. La principale différence tient à ce que le son de la guitare flamenco est un peu moins beau et davantage percutant, alors que ses cordes rasent la surface du manche, ce qui permet à l’interprète un jeu rapide, mais souvent au risque d’occasionner un bourdonnement désagréable des cordes.

 

 

Prochain article: La grosseur, le poids et jouabilité d’une guitare

Page finale: Les marques recommandées